Wang Yi : la Chine et le Japon ont obtenu un consensus en cinq points et des résultats concrets dans six domaines
2020/11/24

Le 24 novembre 2020, heure locale, le Conseiller d'État et Ministre des Affaires étrangères Wang Yi et le Ministre des Affaires étrangères du Japon Toshimitsu Motegi ont tenu une conférence de presse conjointe.

M. Wang a indiqué que sur fond de COVID-19 qui continuait de sévir dans le monde entier, la société humaine partageait heurs et malheurs et les intérêts et sécurité des différents pays étaient étroitement liés, ce qui nécessitait le renforcement de la coopération solidaire et la réponse collective aux défis. La Chine et le Japon, en tant que pays importants dans le monde et dans la région et partenaires de coopération stratégiques et mutuellement bénéfiques, assument des responsabilités irrécusables.

Ma présente visite au Japon s'est justement réalisée dans un tel contexte, a dit M. Wang, et il s'agit de la première rencontre en tête-à-tête entre les Ministres des Affaires étrangères chinois et japonais depuis l'apparition de la COVID-19. J'ai eu des échanges francs et approfondis avec M. le Ministre Toshimitsu Motegi sur les relations bilatérales et les questions internationales et régionales d'intérêt commun, et obtenu ensemble avec lui un consensus en cinq points et des résultats concrets dans six domaines.

Les deux parties se sont mises d'accord pour concrétiser les orientations stratégiques données par les dirigeants des deux pays, se baser sur les quatre documents politiques sino-japonais et adhérer à l'esprit dit « être partenaire l'un pour l'autre au lieu de poser mutuellement une menace » pour renforcer la confiance mutuelle et les interactions dans le bon sens, afin d'adapter les relations sino-japonaises aux besoins de la nouvelle ère.

Les deux parties se sont mises d'accord pour continuer à lutter ensemble contre le virus, partager les informations en temps utile, mener la coopération dans les domaines médical et pharmaceutique, préserver la santé des deux peuples, et apporter une contribution conjointe à la coopération régionale et internationale en matière de santé publique.

Les deux parties se sont mises d'accord pour promouvoir en coopération la reprise économique des deux pays, tenir le nouveau tour de dialogues économiques de haut niveau Chine-Japon à un moment opportun l'année prochaine, et continuer de renforcer la coopération dans les domaines clés tels que l'innovation scientifique et technologique, l'économie d'énergie, la protection de l'environnement, la santé, l'e-commerce et la coopération en marchés tiers.

Les deux parties se sont mises d'accord pour promouvoir ensemble l'entrée en vigueur rapide du Partenariat économique régionale global (RCEP), faire avancer activement les négociations sur la zone de libre-échange Chine-Japon-République de Corée et d'autres agendas de la coopération régionale, et défendre et renforcer conjointement le système commercial multilatéral basé sur les règles.

Les deux parties se sont mises d'accord pour poursuivre la coopération en vue de soutenir l'organisation par l'autre partie des Jeux olympiques d'été de Tokyo et des Jeux olympiques d'hiver de Beijing et d'assurer le succès à ces événements splendides, tenir en temps opportun la réunion du mécanisme de consultations sur les échanges humains et culturels de haut niveau entre les deux pays, pleinement relancer la mobilité humaine une fois que l'épidémie sera vaincue, élargir les échanges et la coopération décentralisés, augmenter la compréhension mutuelle et l'amitié entre les deux peuples, et améliorer l'ambiance de l'opinion publique sur les relations bilatérales.

Les deux parties ont pris conjointement les décisions suivantes : premièrement, avec la prévention et le contrôle stricts de l'épidémie comme condition préalable, lancer dans le courant de ce mois une « voie rapide » pour les échanges interpersonnels nécessaires entre les deux pays, en vue de promouvoir davantage la coopération en matière de reprise du travail et de la production. Deuxièmement, mettre en place un mécanisme de consultations interdépartementales pour la coopération bilatérale sur les produits agroalimentaires et aquatiques, accélérer les échanges et la coordination et faire avancer rapidement la coopération dans ce domaine. Troisièmement, créer un mécanisme de consultations sur les politiques relatives au changement climatique entre les deux pays, et promouvoir la coordination des politiques et la coopération pragmatique concernant le changement climatique et la protection de l'environnement. Quatrièmement, démarrer les préparatifs de la commémoration en 2022 du 50e anniversaire de la normalisation des relations bilatérales, et envisager favorablement de reporter l'année croisée de la promotion des échanges culturels et sportifs, prévue pour l'année 2020-2021, à 2021-2022. Cinquièmement, tenir le mois prochain le nouveau tour de consultations de haut niveau sur les affaires maritimes, et renforcer les échanges entre les autorités compétentes diplomatiques et les départements d'application de la loi sur les mers entre les deux pays. Sixièmement, s'efforcer de créer une ligne directe entre les autorités de défense dans le cadre du mécanisme de contacts maritime et aérien d'ici la fin de l'année, de sorte à renforcer davantage la gestion et le contrôle des risques et à augmenter la confiance sécuritaire mutuelle.

M. Wang a dit que dans le nouveau contexte, la partie chinoise entendait travailler ensemble avec la partie japonaise, avec une vision plus large et des actions plus efficaces et dans les champs plus diversifiés, pour s'acquitter de leurs responsabilités communes et promouvoir activement la coopération, dans l'objectif de mieux faire bénéficier les relations bilatérales aux deux peuples et à la communauté internationale.

Suggest To A Friend:   
Print